Sélectionner une page

A propos de l’artiste

 

Comment je suis arrivée aux pastels

En 2009, mes parents, en visitant l’Angleterre, ont visité une fabrique de pastels Secs (Unison).
Ils m’ont donc offert un joli coffret, vous savez avec les mousses noires..
bien trop jolis pour m’en servir… ils ont décoré mon salon un moment.

qu’ils étaient beaux dans leur mousse noire… !

 

Qu’ils devinrent doux sous mes doigts, en 2011 .

J’ai commencé par regarder des vidéos… et me suis lancée..
Voilà les tout premiers que j’ai réalisés…

galerie chevaux

Puis j’ai dessiné les musiciens.

galerie musiciens

Je me suis retrouvée bloquée par le manque de technique. Connaissez-vous ce sentiment d’impuissance devant un tableau qui ne nous plait pas.. On sent que l’on est proche d’un beau tableau.. mais il manque un petit truc… une touche professionnelle !

Heureusement, j’ai eu la chance de participer, en 2012, à un stage avec les pastellistes de France à Tournus (71).

  • 5 jours de pur bonheur…
  • A apprendre une multitude de petits Riens, qui font les grandes œuvres..
  • A apprendre, des techniques avancées dans plusieurs domaines, notamment les portraits.

Cela m’a permis d’avancer,  de m’inscrire à la maison des artistes. (N° V384966),
et surtout de me lancer dans les portraits !

Puis j’ai pris d’autres cours, notamment lors de salons.. (articles à venir sur mes professeurs, Lorenzo, ) et j’ai exploré d’autres domaines..

les véhicules

 bien sûr les paysages

mais j’aime aussi dessiner des mondes imaginaires

comme les doudous

ou les natures presque mortes.

 

mes expositions :

J’ai été sélectionnée à de grands Salons de Pastels,

  •  Art Toulouse en février, où elle a eu une palme d’or.
  •  au Salon International du pastel de St Aulaye où mon tableau a été vendu..
  •  Villepinte dans l’Aude
  •  Pastel D’Opale en Normandie
  •  Balaruc dans l’Hérault
  •  SALON d’Automne de Soreze, j’ai eu le Prix du public !
  • au Centre d’art et d’essai d’Aulnay sous bois pour l’échange avec la Chine

j’ai exposé dans divers coins de France, même dans plusieurs galeries,

et une maladie soudaine m’a bloquée : la polyarthrite Rhumatoïde !
difficile pour moi de charger, décharger ma voiture, installer les tableaux sur des cimaines ou autres grilles..

J’ai continué de dessiner, je me motivais par mes actions « un tableau pour une asso » : je présentais une association caritative et je dessinais un tableau, mis aux enchères. Ensuite, je partageais la somme entre l’association et moi-même – histoire de pouvoir acheter du matériel et continuer ma passion.

J’ai eu la chance de trouver un ancien restaurant dans lequel j’ai installé mon atelier, et à la demande de certaines personnes, je me suis lancée dans les cours de pastels secs. Très rapidement, je me suis rendue compte que cela me plaisait énormément : transmettre mon savoir-faire… Partager… Enseigner..

J’ai toujours le souvenir de mes galères du départ, quand autodidacte je parcourais les vidéos et autres cours. J’ai beaucoup galéré et c’est avec les véritables cours de pastels secs que j’ai réellement progressé… Forte de ses enseignements en stages auprès de grands pastellistes, je peux maintenant retransmettre mon savoir et mon expérience. Aussi, je donne des cours dans mon village, à Veynes, toute l’année et lors de stages ponctuels.